Alimentation saine : 3 erreurs à ne pas commettre

par | Fév 24, 2021 | Alimentation Saine | 0 commentaires

Tu as envie de prendre ton bien-être en main ?
D’avoir une alimentation plus saine pour toi et ta famille ?

Voici 3 erreurs à ne pas commettre quand tu démarres une alimentation saine !

Si tu aimes les podcasts, tu peux retrouver cet article en format audio :

Si tu préfères lire, voici la retranscription de l’épisode de podcast. 

Bienvenue dans ce nouvel épisode de podcast.

Je suis encore une fois ravie de tous vos retours sur les derniers épisodes.

D’ailleurs j’ai envie de te partager un petit avis que j’ai reçu sur Apple podcasts, de Manon qui me dit :  « Ces premiers épisodes sont juste super, tu arrives à adopter la naturopathie d’une manière si fluide et simple que c’est un vrai bonheur de t’écouter. »

Merci beaucoup Manon pour ton petit mot qui me fait vraiment très plaisir et chaud au cœur ! 

Si toi aussi tu veux me soutenir dans mon travail et me partager ce que tu penses du podcast et ce que tu aimerais peut-être découvrir un petit peu plus à travers ces épisodes, n’hésite pas à me laisser un petit mot sur Apple podcasts ou bien à m’envoyer un petit message sur Instagram, ça me ferait vraiment plaisir et puis on pourra discuter de ce qui t’attires le plus vers la naturopathie.

Dans le podcast du jour j’ai envie de te parler d’alimentation saine et notamment de 3 erreurs qu’il faut éviter de faire quand on débute une alimentation saine.

Pourquoi favoriser une alimentation saine et nutritive ?

Je te renvoie vers l’épisode précédent qui présente l’impact de ton alimentation sur ton bien-être, dans lequel j’aborde notamment pourquoi il est essentiel d’avoir une alimentation riche et vivante pour vraiment avoir pleinement confiance en toi, pour te sentir bien etc…

Donc n’hésite pas à revoir cet épisode avant pour un petit peu plus poser le contexte et savoir pourquoi tu devrais te privilégier une alimentation saine.

Donc dans le podcast du jour, on va parler de 3 erreurs à ne pas faire quand tu démarres une alimentation saine.

Évidemment je vais te partager tous mes conseils et alternatives pour améliorer tes habitudes alimentaires, tout en conservant bien sûr du plaisir et surtout sans te prendre la tête.

Erreur n°1 :  penser à ce que tu dois supprimer dans ton alimentation.

Quand on pense à l’alimentation saine, on pense souvent à « il ne faut pas manger de produits transformés, de laitage (surtout de lait de vache), de gluten, de sucre, de viande (et surtout de viande rouge). »

En effet tous ces éléments sont à réduire mais notre cerveau ne comprend pas très bien la négation. 

C’est comme dire à un enfant « ne saute pas dans cette flaque ». 

Qu’est-ce qu’il va faire ? Forcément, sauter dans la flaque. 

Donc, pour vraiment optimiser le fonctionnement avec notre cerveau il est important de toujours se focaliser vers la direction que tu veux prendre et surtout sans négation.

Il faut donner des conseils à notre cerveau, toujours positifs et en plus évidemment les phrases positives vont amener bien plus de plaisir, de bonheur, de joie de vivre dans ton quotidien plutôt que de te dire toute la journée « je ne dois pas faire ça, je ne dois pas manger ci, je ne dois pas faire ça ».

Tout ce que tu as à faire, et ça c’est vraiment un conseil général, tourner tout ce que tu vas faire en format positif sera quand même bien plus agréable et bien plus facile tu verras pour tout ce que tu as à accomplir et à démarrer dans ta journée.

Si tu démarres un changement d’habitude de vie en te disant « voilà, je ne dois pas manger ci, je ne dois pas manger ça » et tu te fais toute une liste de ce que tu ne dois pas manger souvent tu te dis « bah du coup je mange quoi ? ».

C’est souvent la réaction qu’on les gens extérieurs, les gens qui ne mangent pas de manière saine quand tu leur dis « non moi je ne mange pas ça je ne mange pas ça », ils te disent « qu’est-ce que tu manges ? ».

Donc pour moi, c’est bien plus simple d’aborder la chose en te disant « qu’est-ce que je vais manger ? ».

Et pourquoi pas te faire une liste de tout ce que ce qui te fait plaisir ou de toutes les choses que tu as envie de tester, que tu n’avais jamais testé jusque-là pour te dire « tiens, qu’est-ce que je vais manger aujourd’hui ? Alors dans ma liste de fruits et légumes, celui-ci, celui-ci me font grandement envie », et tout de suite on aborde la chose de manière beaucoup plus positive et sereine et forcément on sera plus apte à faire durer cette nouvelle habitude alimentaire dans le temps.

D’un côté purement physiologique aussi, si on va dire voilà dans tous nos repas on va ajouter plus de légumes verts, tu peux garder la même base que d’habitude disons, mais ajouter plus de légumes verts. Bien sûr tu vas commencer plutôt par ces légumes verts.

En commençant par ses légumes, ton estomac va être plus vite rassasié, plus vite rempli et tu auras moins envie, moins faim pour d’autres choses.

Notamment tu dois le savoir mais le sucre appelle le sucre, donc si tu as intégré des aliments transformés, sucrés dans ton alimentation, tu vas derrière avoir envie de terminer par du sucre.

Quand d’ailleurs tu termines ton repas par un dessert sucré, finalement l’après-midi t’as toujours envie d’un petit bout de sucre …

Donc de favoriser au maximum les légumes et d’essayer de te remplir au maximum avec ces légumes, vont en fait aider ton corps à être plein, à être full, de pas avoir envoyé ce message à ton cerveau de « j’ai envie de plus de sucre », et naturellement tu vas peut-être en avoir moins envie, moins en manger.

Donc évidemment pour moi, il est essentiel en fait de penser à ce que tu vas rajouter dans ton alimentation, plutôt que de voir ce que tu vas supprimer ou en tout cas réduire au maximum.

Les légumes, les fruits, les légumineuses, des graines germées (qui sont super riches en nutriments, en vitamines, en protéines), pourquoi pas des patates douces, des panais, des courges (on est en plein dans la saison), et essayer de te dire d’ajouter un petit peu tout ça à ton alimentation et quand tu démarres une alimentation saine c’est déjà très bien.

Il faut y aller étape par étape pour vraiment tenir dans la durée.

Donc essaie d’abord de penser à ce que tu vas ajouter dans ton alimentation et qui va te faire plaisir.

Comme ça tu vas envoyer un message positif à ton cerveau, tu ne seras pas frustré à enchaîner les régimes yo-yo, qui on le sait aujourd’hui sont très mauvais pour la santé, en plus il y a beaucoup de frustration et en général tu reprends toujours 10 kilos derrière.

Donc pense tout d’abord à ce que tu vas ajouter, qui te fait plaisir et essayer de remplir ton corps avec ces bonnes choses pour qu’il n’ait plus de place pour les mauvaises choses.

Erreur n° 2 : acheter des produits transformés mais estampillés Bio ou sans gluten.

Un produit transformé reste transformé, peu importe son label.

Donc je te conseille vraiment aussi de faire attention aux ingrédients plutôt nocif, toxique comme l’huile de palme, les additifs alimentaires, les sucres (même complet).

D’ailleurs pour te partager une petite histoire, il y a quelques jours ma mère m’a acheté des genres de Petits écoliers d’une marque bio, parce que c’est vraiment un petit plaisir que j’avais quand j’étais enfant et j’adore les Petits écoliers au chocolat noir.

Bref ma mère m’a acheté ça pour me faire plaisir. Donc je suis contente, merci, mais du coup je regarde les ingrédients et en fait je vois que dans les ingrédients de cette marque bio de Petits écoliers au chocolat noir, tu as plein d’additifs alimentaires, d’huile de palme, plein de sucres et d’autres choses que je ne connais même pas.

Et du coup, je montre à ma mère le paquet et je lui dis « tu vois regarde les ingrédients, je préférerais que tu ne les achète pas à l’avenir parce qu’en fait ils sont pleins de produits transformé, nocif etc.. ».

Alors ok peut être qu’ils sont bio, mais ce n’est quand même pas ce que j’ai envie d’ingérer dans mon corps. Et on peut trouver d’autres biscuits non Bio mais qui contiennent des ingrédients bruts.

C’est la même chose pour les produits sans gluten. 

Si tu commences à manger sans gluten il peut être super compliqué de s’y retrouver.

Tu pourrais avoir envie d’aller dans les supermarchés classiques, d’aller regarder au rayon sans gluten et de voir ce que tu peux trouver comme pain, gâteaux etc…

Au début j’ai fait un petit peu la même chose, puis, j’ai regardé les ingrédients.

Et en regardant les ingrédients de ces produits produits sans gluten … c’est une catastrophe !

Tu vois des listes à rallonge d’ingrédients, et puis il y a plein de choses dedans, des ingrédients que tu ne connais pas du tout et en plus c’est des produits super chers.

J’ai pendant presque 1 an mangé sans gluten pour vraiment améliorer mes problèmes de peau et notamment d’acné. Pour les produits sans gluten j’ai regardé ce qu’il y avait au supermarché disponible et du coup j’ai rapidement arrêté, je me suis tourné vers une alimentation plus brute, plus saine.

Par exemple pour tout ce qui est pain et bien j’allais à un artisan boulanger sur le marché le samedi matin, qui faisait notamment du pain au levain.

N’hésite pas d’ailleurs à regarder mon post sur Instagram sur le pain au levain et pourquoi le privilégier.

Et parmi tous ces pains au levain, il y avait des pains qui étaient sans gluten.

Alors oui, c’est des pains qui sont plus chers c’est sûr, mais j’en achète une certaine quantité, je lui demande de les couper en tranches et je les congèle, comme ça je sors uniquement une tranche de pain de temps en temps quand j’en ai envie que je fais doucement toaster au grille-pain, pas trop fort et ça me permet d’avoir du pain tout le temps.

Evidemment je réduis un petit peu les quantités de pain que nous pouvons manger habituellement en tant que français et ce n’est pas plus mal. 

Donc voilà, pareil, les produits sans gluten, les produits bio etc, je te conseille vraiment si tu dois en acheter, si tu veux en acheter de regarder les étiquettes et d’éviter tout ce qui n’est pas un produit brut.

Voilà si tu retrouves dans un gâteau du chocolat, du sucre, de la farine, des œufs etc, tu dis bon, ok, en soi c’est des produits que je connais que mon organisme saura plus ou moins gérer. 

Et puis éviter dès que tu vois de l’huile palme, des additifs alimentaire (E340, E950 etc..).

Mais ce que je te conseille au maximum, c’est de faire tes produits maison.

Et pour moi c’est la base de l’alimentation saine. Quand tu démarres une alimentation saine, l’important c’est de privilégier les produits bruts, naturels, locaux, si possible bio et surtout de cuisiner maison, parce que là tu peux vraiment maîtriser ce que tu mets dans tes produits et tu peux trouver pleins d’alternatives.

Moi aujourd’hui j’essaie de privilégier les farines plus intéressantes. Je ne cuisine jamais avec de la farine de blé. Je vais essayer d’autres farines : de la farine de châtaigne, de la farine de riz, de la farine de sarrasin.

Pareil pour les sucres, je n’utilise jamais de sucre blanc. D’ailleurs ça fait des années que je n’en ai pas utilisé. Je vais privilégier plutôt par exemple le sucre de coco qui a un index glycémique plutôt bas, qui va limiter les crises d’hypoglycémie réactionnelles auxquelles je suis très sujette.

Donc vraiment en faisant maison tu vas pouvoir gérer la quantité d’ingrédients que tu mets dedans et notamment quand tu suis une recette, personnellement j’ai l’habitude de toujours diviser par 2 la quantité de sucre à minima.

Alors que dans les produits transformés, tu le sais mais les industriels rajoutent beaucoup de sucre, de sel et d’additifs pour augmenter ce goût et surtout pour que tu y retournes et que tu en rachètes.

Donc ne t’embêtes pas à acheter des produits transformés bio ou sans gluten, c’est pas forcément mieux que les autres, ils sont super chers.

Le mieux si tu peux, c’est de faire maison et bien sûr on peut consommer des produits transformés de temps en temps tant que ça ne reste pas trop fréquent.

Erreur n°3 : ne pas penser au mode de cuisson.

En démarrant une alimentation plus saine, tu as certainement décidé d’ajouter plus de fruits et légumes à ton alimentation, des produits de qualité, des produits de producteurs locaux, de saison etc, mais si tu ne penses pas au mode de cuisson, tu peux perdre totalement tous les nutriments, vitamines et minéraux de ces aliments.

Donc c’est vraiment dommage d’investir un certain budget dans des produits de qualité et finalement de tout perdre à la cuisson.

Ce qu’on va limiter au maximum c’est ce qu’on appelle la réaction de Maillard. 

C’est lorsqu’on cuit les aliments et qu’il apparaît une petite croute brune sur la viande, le pain grillé etc.

A partir du moment où on voit cette petite croute brune apparaitre, c’est une caramélisation des sucres et des protéines et en fait on va perdre les acides aminés donc des protéines sur cet aliment, et en plus on va créer des nouvelles molécules qui sont inconnues à notre organisme et si notre organisme ne sait pas les détecter et il ne saura pas vraiment comment les gérer et donc il ne saura pas en optimiser le potentiel.

Et bien sûr quand on cuit au-delà de 100-110 degrés, on perd en fait toutes les vitamines, les minéraux des aliments. 

Donc c’est pour ça qu’il est important de si possible privilégier les cuissons douces en dessous de 110 degrés.

Pour cela le mieux pour les fruits, les légumes et même la viande c’est le vitaliseur de Marion (ou un cuit vapeur classique) que moi j’utilise vraiment pour la viande, pour faire cuire des gâteaux, pour faire cuire évidemment des légumes, mais aussi des soupes etc.

Dans tous les cas privilégie une cuisson à basse température, par exemple aussi au four ou sur le feu, mais en privilégiant surtout des ustensiles de qualité, en matériau plus brut, plus naturel.

Finalement c’est les matériaux qu’utilisaient déjà nos grands-mères. Par exemple, la fonte, la céramique, le verre.

Et limiter déjà tous les ustensiles plutôt toxiques par exemple les poêles au revêtement antiadhésif sont plutôt toxiques en fait, le noir qui fait que c’est antiadhésif n’est pas très bon pour la santé donc on va limiter ces poêles là et privilégier des poêles en fonte ou en céramique. On va limiter tous les modes de cuisson qui entraînent une réaction de Maillard super forte. 

Donc à partir du moment où tu as du grillé sur tes aliments, le barbecue, le grille-pain à haute température, une poêle trop chaude, un four à trop haute température voilà ces choses-là sont des choses à limiter au maximum pour pouvoir en fait obtenir tous les nutriments, toutes les vitamines, et tous les minéraux des aliments tu auras acheté de qualité, que tu ne voudrais pas en fait dénaturé par la cuisson.

Donc voilà selon moi les 3 erreurs à ne pas faire quand tu démarres une alimentation saine.

Pour te faire un récap de ces 3 erreurs :

– La 1ère, c’est de penser à ce que tu dois supprimer de ton alimentation et non penser par ce que tu dois ajouter dans ton alimentation 

– La 2ème erreur est d’acheter des produits transformés mais estampillés bio ou sans gluten. Je te conseille de ne pas les acheter du tout, de faire maison.

– La 3ème erreur est de ne pas penser au mode de cuisson.

J’espère que ce podcast aura donné quelques indications pour démarrer plus sereinement dans une alimentation saine et surtout pour vraiment tenir dans la durée, tout en conservant le plaisir, les saveurs et sans prise de tête.

Tu verras tout ça à force ça deviendra des habitudes vraiment ancré dans ton quotidien et tu n’auras plus à réfléchir à quoi manger ce midi.

A très vite,

Chloé

Partager

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Hello, je suis Chloé

Naturopathe passionnée, je t’aide à retrouver l’harmonie physique & émotionnelle, grâce à des routines bien-être et plaisir.

Le plus populaire