Les émonctoires : mieux comprendre ton corps

par | Avr 19, 2021 | Routines bien-être | 0 commentaires

Aujourd’hui, parlons des émonctoires.

Mieux connaître les émonctoires, comprendre à quoi ils servent et comment ils fonctionnent va t’aider à mieux comprendre le fonctionnement de ton organisme. Et c’est ce que j’accompagne toujours mes clientes à faire, soit en accompagnement en naturopathie, soit à travers mes ateliers bien-être ; j’aide toujours mes clientes à mieux comprendre comment leur corps fonctionne, à leur expliquer les relations de causes à effets qu’il peut y avoir dans notre organisme. 

Si tu préfères découvrir cet article sous format audio, retrouve le podcast juste ici :

Selon moi, une meilleure compréhension et une meilleure connaissance de notre corps amène alors à faire des choix en pleine conscience.

Et c’est ce vers quoi j’amène mes clientes en plus de leur donner évidemment toutes les clés d’autonomie, elles peuvent ensuite faire des choix éclairés, autonome pour toute leur hygiène de vie et c’est ça qui est vraiment intéressant.

Alors aujourd’hui dans cet épisode de podcast on va donc se concentrer sur les émonctoires, qui est un principe très important en naturopathie. Tout d’abord je vais te présenter qu’est-ce que les émonctoires, et à quoi ils servent. 

On va faire ensuite un tour d’horizon des 5 émonctoires principaux (je te présenterai rapidement les émonctoires secondaires juste pour information).

Enfin, on va parler d’un mécanisme très important et essentiel à comprendre en naturopathie notamment, c’est la dérivation émonctorielle

Les émonctoires, qu’est-ce que c’est ?

Un émonctoire est un organe qui va filtrer et éliminer les déchets de notre organisme vers l’extérieur. Si tu veux c’est une porte de sortie pour tous nos déchets.

Les émonctoires vont permettre l’homéostasie du corps. 

L’homéostasie c’est quoi ? C’est assez simple, l’homéostasie on peut le voir comme l’équilibre dans notre corps. Notre corps il est toujours à la recherche constante d’équilibre. C’est à dire tout simplement si notre corps a trop chaud, il va descendre la température corporelle pour qu’on ait un peu moins chaud. Ça c’est l’homéostasie, cette jauge du coup de température par exemple c’est l’homéostasie et ça fonctionne également pour tous les principes métaboliques. Par exemple une personne qui a du cholestérol, le corps va naturellement essayer de diminuer ce cholestérol. Alors bien sûr on peut accompagner le corps dans tout ça, mais le corps naturellement va toujours chercher l’équilibre. Le corps a aussi des capacité d’auto guérison, si on se coupe il va de lui-même se cicatriser etc, donc le corps est en constante recherche d’équilibre.

Et donc, les émonctoires sont une porte de sortie qui va nous permettre justement d’avoir le juste équilibre entre les bons nutriments dans notre corps et les toxines qui peuvent s’y trouver, parce qu’évidemment si on a trop de toxines, trop de déchets ou alors que nos émonctoires sont fatigués, déficients, paresseux ça amène vers certaines pathologies et à force des maladies.

Si nos émonctoires sont encrassés, c’est donc toute la circulation, tout le fonctionnement de notre organisme qui est encrassé et on va voir un dysfonctionnement global, qui va amener vers des maladies cardiovasculaires, des maladies particulières, des cancers etc. 

C’est donc essentiel de connaître nos émonctoires, de comprendre comment ils fonctionnent pour ensuite pouvoir les chouchouter, pour les accompagner dans ce principe d’équilibre.

Donc on parlait des déchets et pour clarifier, dans notre corps on a 2 types de déchets principalement :

Les déchets de type colles. 

Les colles sont des déchets qui sont non solubles dans les liquides et c’est tout ce qu’on va retrouver sous forme de mucus, de glaires, de viscosité ; c’est des troubles qui sont du coup plutôt gênant mais non douloureux. Typiquement c’est tous les troubles ORL, faut penser qu’il y a des écoulements donc tout ce qui est troubles ORL avec de l’écoulement quand on se mouche le nez, qu’on a beaucoup de mucus etc, des eczémas suintants, de l’acné purulent, des diarrhées collantes, les croûtes de lait visqueuse chez les bébés, toutes ces pathologie (suintantes, visqueuses, coulantes mais non douloureuses) sont plutôt dues à une production de colles, qui est notamment dû déjà à l’organisme par lui-même qui peut en fabriquer bien sûr, mais en plus à une trop forte consommation de glucides, de sucre et du stress entre autres (évidemment après c’est au cas par cas, il y a plein de raisons).

Les déchets de type cristaux. 

Les cristaux cette fois-ci sont des déchets qui sont solubles dans les liquides, c’est des déchets qu’on va dire acide. Pour le coup ces déchets-là vont entraîner des pathologies douloureuses, type de l’arthrose, des rhumatismes, des calculs rénaux, des cystites. Tout ça sont dus à des déchets de cristaux qui entraînent du coup plutôt des pathologies douloureuses.

Cette fois-ci les cristaux sont plutôt dus à des excès de protéines azoté. Donc tout ce qui est viande rouge, abats, poisson, fromage, sucre, thé, café, des éléments acidifiant ainsi que des toxiques type des additifs, des pesticides etc, et puis bien sûr tout ce qui est tabac, drogues, médicaments, stress, mais qu’on peut retrouver évidemment dans les 2.

Donc ces 2 types de déchets sont éliminés par des émonctoires, donc des organes spécifiques.

On va donc maintenant faire le tour ensemble des 5 émonctoires principaux qui sont : les intestins, le foie, les reins, les poumons, et la peau.
Juste pour information, on a ensuite des émonctoires secondaires chez les femmes qui sont l’utérus, les glandes mammaires, et les muqueuses utérines. C’est par exemple pour ça qu’il est intéressant de faire un accompagnement en naturopathie quand on souhaite tomber enceinte pour éviter justement d’avoir trop de déchets dans notre organisme, puisque l’utérus étant une porte d’évacuation de nos toxines, si on est chargée de toxines au moment où l’on tombe enceinte, et bien malheureusement ces toxines pourraient se diriger vers l’utérus.

Les intestins.

Les intestins ça concerne donc l’intestin grêle et le colon. Ils ont de nombreux nombreux rôles à notre santé. Ils participent à la réduction des corps complexes en nutriments simple et reconnaissable par notre organisme. C’est à dire qu’à chaque fois qu’on mange; nos intestins, notre corps, il va identifier les aliments du légume par exemple, mais il va devoir les couper en tout petits tout petits tout petits morceaux pour ensuite pouvoir être facilement reconnues et assimilés par le reste du corps. Donc là c’est le travail de la digestion tout simplement et donc les intestins participent à réduire nos nutriments en nutriments simple et reconnaissable. Les intestins participent donc à l’assimilation de ces nutriments à travers notre alimentation, s’assurer que toutes les vitamines, tous les minéraux qui sont contenus dans notre alimentation se diffusent correctement dans la circulation sanguine et au reste du corps.

Évidemment l’intestin grêle et le colon participent à l’élimination des déchets. Tous les nutriments qui n’ont pas été reconnaissable, identifiable ou bien tous les déchets supplémentaires sont donc transformés en matière fécale pour pouvoir être éliminé. Les intestins sont aussi le siège principal de l’immunité. J’ai récemment vu dans un livre que plus de 80% de notre immunité se situait dans nos intestins et plus particulièrement dans notre microbiote. Ce petit écosystème de micro-organismes, que ce soit des bactéries, des levures etc, qui participent au bon fonctionnement de notre organisme. 

Nos intestins participent également à la production de nombreux neurotransmetteurs. Les neurotransmetteurs j’en ai déjà parlé dans un épisode de podcast : comment notre alimentation peut influer notre confiance en nous et notre bien-être émotionnel, ça c’est notamment grâce aux neurotransmetteurs. Les neurotransmetteurs ça va être des petits messagers chimiques qu’on connaît très bien en fait c’est la dopamine, la sérotonine, l’adrénaline etc. Tout ça finalement ils sont fabriqués dans notre intestin qu’on appelle d’ailleurs « 2ème cerveau » pour ensuite être émis vers le cerveau.

Donc les intestins ils ont vraiment de nombreux rôles fonctionnels mais c’est ici dans notre cas un émonctoire, donc un organe qui va participer au filtre et à l’élimination de ces déchets.

Des intestins qui fonctionnent bien, sont des intestins qui se vident 1 à 2 fois par jour.

Si on va à la selle tous les 2-3 jours voire moins, ça indique un dysfonctionnement de nos intestins entre autres. Donc je vous ai dit en introduction qu’on a 2 types de déchets, les cols et les cristaux; et qu’ils sont éliminés par des émonctoires différents.

Dans le cas des intestins on va plutôt éliminer les colles puisque tu te souviens, les colles c’est tout ce qui est visqueux. Donc typiquement les selles rentrent bien dans la catégorie des colles.

Le foie. 

Le foie c’est vraiment notre usine métabolique qui va traiter tous nos déchets. Pourquoi le foie est en très forte relation avec les intestins ? Comme je vous le disais, les intestins vont participer à la digestion pour couper en petits nutriments identifiables ce qu’on mange, nos aliments. Ils vont faire un filtre, ils vont récupérer toutes les bonnes vitamines, minéraux (mais aussi parfois les mauvaises), et à travers la veine porte ils vont diriger tout ça vers le foie pour que le foie, cette grande usine métabolique, puisse filtrer les déchets et les renvoyer, les redistribuer correctement dans la circulation sanguine.

Donc ils sont vraiment en étroite relation tous les 2 et c’est quasiment les premiers impactés lorsqu’on mange, de toute cette assimilation et redistribution dans l’organisme des minéraux et des vitamines etc. Donc là tu comprends bien que tout ce que tu peux mettre dans ton corps en tant qu’alimentation, boisson, tabac, médicaments etc, passe directement par tes intestins puis par le foie et fini dans la circulation sanguine générale.

D’où le fait qu’aujourd’hui on dit qu’en France en tout cas vraiment dans nos pays occidentaux, les maladies les plus répandues sont les cancers et maladies cardiovasculaires principalement; et on dit aujourd’hui que 1/3 des cancers pourraient être évités par une meilleure alimentation, une meilleure hygiène de vie.

Et donc si tu comprends bien tout ce fonctionnement entre notre alimentation, l’émonctoire intestin, l’émonctoire foie, la circulation sanguine est un peu plus large que la circulation lymphatique qui est le siège de nos globules blancs et donc de notre immunité. Si tu encrasse tout ça par une mauvaise alimentation, cela peut amener à des pathologies du type cancer.

En comprenant ça, tu vois selon moi à quel point il est important d’avoir une bonne hygiène de vie, sans être non plus 100% dans le contrôle parce qu’après on peut être amené à d’autres problèmes psychologiques type des TCA (Troubles du Comportement Alimentaire) mais il est important selon moi d’avoir ça en tête et donc si on revient à notre foie, j’ai un petit peu digressé, le foie il a de nombreux rôles c’est vraiment l’usine métabolique de notre corps, c’est notre centrale d’épuration. Il participe au stockage du glycogène, des graisses, du fer, de tous les vitamines, de tous les minéraux etc. Le foie il va aussi sécréter les acides biliaires qui sont ensuite stockés dans la vésicule biliaire, qui vont ensuite être dirigées dans les intestins pour justement bah participer à la bonne digestion et à la bonne assimilation des nutriments et élimination des déchets.

Le foie participe entre autres à l’homéostasie du cholestérol et bien d’autres. Il va permettre d’inactiver et d’éliminer des substances toxiques; comme je vous le disais il arrive certains nutriments ou ce qu’on appelle plutôt des xénobiotiques comme des additifs alimentaires, des médicaments, des hormones et, qui arrivent donc directement dans nos intestins lorsqu’on les avale qui sont ensuite amenés vers le foie et le foie va lui, traiter et rendre inactif toutes ces substances toxiques.

Donc, à bien comprendre que si on consomme par exemple des médicaments tous les jours comme une pilule contraceptive, on consomme tous les jours des aliments qui contiennent beaucoup d’additifs, beaucoup de pesticides, tout ça va au fur et à mesure encrasser le foie et le fatiguer.

Donc le foie, tout comme les intestins, lui il participe plutôt à l’élimination des colles.

Les reins.

Donc les reins eux vont récupérer le sang qui arrive de la circulation sanguine, qui va être chargé de déchets. Le rein va purifier ce sang, va filtrer et capter les déchets pour les diluer ensuite dans l’eau et les éliminer par les urines et ensuite il remet le sang en circulation dans l’organisme, mais cette fois-ci du sang filtré, éliminé de ces déchets.

Les reins sont évidemment essentiels et les reins éliminent plutôt des cristaux.

Si tu te souviens au début quand je parlais des cristaux, je disais que c’était plutôt des pathologies douloureuses et donc si tu réfléchis aux maladies qui touchent aux reins, on reconnaît tout à fait ces cristaux qui peuvent être douloureux comme des calculs rénaux, des cystites, des pyélonéphrites etc.

Les poumons.

À travers les poumons on va inspirer l’air extérieur et donc l’oxygène qu’on va amener vers la circulation sanguine pour l’enrichir en oxygène et dans le sens inverse on retrouve l’évacuation des déchets. C’est à dire que les déchets ils sont encore une fois dans la circulation sanguine puisque tu as bien compris le circuit qui se fait dans tout notre organisme; notre sang se promène avec des petits déchets au fur à mesure ils vont arriver, un petit peu comme les reins, ils vont arriver jusqu’aux poumons et arrivés aux poumons ils vont être transformé en gaz pour pouvoir être évacués et notamment en gaz carbonique lorsqu’on respire.

Les poumons éliminent des colles puisque quand tu penses encore une fois à toutes les maladies pulmonaires, c’est plutôt des maladies pour lesquelles on retrouve du mucus, des glaires.

La peau.

Cet émonctoire est séparé en 2 :

  • On a tout d’abord les glandes sudoripares qui évacuent notre transpiration.

La transpiration élimine les déchets de type cristaux.

  • On a également les glandes sébacées qu’on retrouva à la racine de chaque poil.

Les glandes sébacées vont éliminer du sébum donc des colles.

On peut donc classer des pathologies de la peau, par exemple des eczémas secs vont plutôt être dûs à une accumulation de cristaux et des eczémas suintants, de l’acné suintante va plutôt être dû à une accumulation de colles.

C’est pour ça qu’il est très intéressant de comprendre ces liens de causes à effets puisque ça nous permet de revenir à l’origine du problème. Si on a un eczéma sec par exemple on va savoir que c’est des cristaux, on connaît les causes qui provoquent généralement une accumulation de cristaux et grâce à des techniques naturopathiques, on va pouvoir corriger ça directementen fonction de l’individu.

La dérivation émonctorielle.

Tu l’auras certainement compris mais tous nos organes, tous nos émonctoires sont très dépendants entre eux puisque finalement ils font le filtre de tous les aliments qu’on mange, tout le filtre de notre circulation sanguine et lymphatique. Cette circulation sanguine et lymphatique traverse tout notre corps, des pieds à la tête, absolument partout.

Les émonctoires peuvent vite être surchargés. Je te disais par exemple que si tu consommes des médicaments tous les jours, le foie peut venir à être surchargé et donc fatigué et moins bien éliminer les toxines, les déchets.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que dans ce cas il existe une dérivation émonctorielle. 

La dérivation émonctorielle c’est lorsqu’un organe est surchargé ou paresseux et qu’il n’a pas la capacité de filtrer et de traiter tous ces déchets. Il va donc renvoyer un petit peu de ces déchets vers un autre organe.

On va retrouver finalement des pathologies croisées; par exemple on va retrouver des problèmes de peau qui sont originaires directement du foie et des intestins.

Ce qu’il faut comprendre c’est que nos cristaux sont principalement éliminés par nos reins et notre vessie, mais si le rein et la vessie sont surchargés ils vont éliminer ça à travers les glandes sudoripares donc à travers notre transpiration, notre peau. Ce qui va donc provoquer par exemple des pathologies du type eczéma sec.

Par exemple les colles vont être éliminées à travers le foie, la vésicule biliaire et les intestins; et si ces organes sont surchargés ils vont plutôt éliminer vers les voies respiratoires, les glandes sébacées et l’utérus. Des pathologies du type troubles ORL ou acné suintant peuvent avoir une origine dans le foie et les intestins.

J’espère que cet article t’aura un peu éclairci sur le fonctionnement de notre corps. 

A très vite,

Chloé

Partager

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Hello, je suis Chloé

Naturopathe passionnée, je t’aide à retrouver l’harmonie physique & émotionnelle, grâce à des routines bien-être et plaisir.

Le plus populaire